Environnement

Biograd

Le dernier jour de la création de la Terre, le Seigneur s’aperçut que sa main était pleine de beautés destinées à l’humanité. Ravi d’un bleu exceptionnel de la mer qu’il avait posée profondément au cœur de l’Europe, il lâcha toutes les merveilles qui lui restaient et les plaça au milieu de l’Adriatique. Ainsi, selon la légende, a été crée le paysage unique qui caractérise éternellement la ville de Biograd. Autrefois la ville du couronnement des rois croates, Biograd est aujourd’hui une destination touristique très connue et surtout un centre nautique au cœur de la Côte Adriatique. La ville, qui a atteint la taille appropriée pour la vie à l’échelle humaine, se trouve sur une péninsule entourée de marinas modernes et de la promenade du bord de mer offrant une vue inoubliable sur un des canals les plus pittoresques Pašmanski kanal (Le canal de Pašman) et sur les îlots dispersés autour.


 

Drage

Si, un court instant, nous laissions de côté les bâtiments s’élevant le long de la côte découpée, modèle habituel du tourisme moderne, pour diriger notre regard à travers la clarté cristalline de la mer vers son fond recouvert de galets ou vers l’un des petits ports de pêche abritant de vieilles embarcations ; si nous fermions ensuite les yeux pour mieux entendre les moutons bêler ou les chiens aboyer ou encore pour mieux respirer le parfum des genêts en fleurs, des plantes aromatiques sauvages poussant un peu partout ou celui des figuiers blottis contre de vieilles maisonnettes en pierre, tout évoquerait la sérénité des temps bibliques.
Mais les temps changent et la végétation ébouriffée et sauvage d’hier cède la place à une horticulture de type contemporain transformant Drage en une destination touristique moderne, toujours à la croisée d’hier et de demain.


 

Šibenik

Sibenik – cartographier ses environs Sibenik se trouve dans un port naturel protégé de la côte orientale de la mer Adriatique, Adriaticum Mare ancienne, à l’embouchure de la rivière Krka. Sibenik fut fondée par des princes croates entre le IXe et le Xe siècle. Venise s’en empare en 1412. Pendant la guerre contre les ottomans, la ville résiste pendant deux siècles, jusqu’en 1683. Elle passe ensuite sous domination Autrichienne jusqu’en 1918. L’empreinte de Venise reste omniprésente dans la portion médéviale de la ville de Sibenik. La cathédrale saint Jacques une des plus fascinante de Croatie. Elle est classée au patrimoine de l’UNESCO. Elle a été construite à partir de 1431 en trois étapes par trois architectes différents. Elle sera terminée en 1505. On admirera le superbe portail typiquement Renaissance et les 71 têtes sculptées qui représentent les gens ordinaires de l’époque qui avaient des tronches intéressantes. Tout au fond ne ratez pas le baptistère très richement décorée.


 

Corneille (Vrana)

Dans l’arrière-pays fertile plaine, près du lac Vrana est situé Vrana.Un lieu qui a une place spéciale dans l’histoire de cette région et la lutte contre les Ottomans, Corneille est toujours leur importance économique, la beauté et l’abondance de l’eau a attiré l’attention des propriétaires fonciers et de leur désir pour le règlement de cette zone. Même dans le 9ème siècle est mentionné forteresse « Castrum Aureanae » autour de laquelle a développé plus tard le règlement. Au moment où le corbeau tomba aux mains des Turcs, Yusuf Maskovic natif de corbeaux, a donné 1643 que la construction « Maškovića han », qui est pensé pour accueillir sa vieillesse en paix, mais en raison de la mort prématurée, Han a été laissé inachevé. Aujourd’hui est « Maškovića han » l’un des monuments les plus importants de l’architecture islamique séculaire en Croatie.


 

l’île de Vrgada Vrgada

L’île est située en face Vrgada Pakostane et un service de bateau est associé. Mentions Constantin Porphyrogénète au Moyen Age, était d’importance en tant que maritimes de surveillance fois Adriatique points. Vrgada est situe dans une forêt de pins, et sur le côté nord s’étend une longue plage de sable rouge qui est une oasis pour profiter du soleil et de la mer. Une petite partie de l’île aujourd’hui, transformation des produits agricoles. l’île de Vrgada Restant en permanence habitée, surtout par les personnes âgées de maintenir une agriculture extensive. Elle se résume à la brebis, volailles, entretien des oliveraies et la culture de légumes pour leur propre consommation dans la zone appelée subsumé.


 

Zadar

Zadar et ses 3000 ans d´histoire, d´architecture et d´art est une ville touristique pleine de charme qui comblera chaque visiteur, aussi différent soit-il. Sur sa presqu´île, à l´abri de ses murailles, Zadar invite ses visiteurs à suivre les traces de son passé tumultueux-brillant ou sombre- qui, depuis l’Antiquité, l´a façonnée en un authentique musée à ciel ouvert. Si la cité dalmate est fière de son héritage historique, elle n´en est pas moins toujours prête à relever les défis de la modernité et c´est avec fierté qu´elle affiche ses « orgues marines», les premières au monde.
En majeure partie ville piétonnière, Zadar conte son Histoire au détour de ses ruelles pavées. Et si chaleur et fatigue prennent le dessus, les terrasses des nombreux cafés et restaurants sont d´agréables invitations à savourer la douceur méditerranéenne.